mercredi 28 mars 2012

Chiens de sang de Karine Giébel

Ils sont là. Derrière. Ils approchent.
Aboiements. Tonnerre de sabots au galop... 

La forêt est si profonde... Rien ne sert de crier. Courir. Mourir. C'est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit...
Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l'hôtel, ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment... Maintenant, ils sont derrière, tout près. Courir. Mourir.
Quant à Rémy le SDF, s'il a perdu tout espoir depuis longtemps, c'est la peur au ventre qu'il tente d'échapper à la traque. Ils sont impitoyables, le sang les grise. Courir. Mourir.
C'est le plus dangereux des jeux. Qui en réchappera ?



Mon avis:

Lu en un rien de temps, c'est un "petit" livre mais attention: grosses sensations !
Haletant, impressionnant, angoissant...

Karine Giébel a une écriture que je qualifierai de "chirurgicale":

précise, nette, tranchante...

Un véritable atout dans cette "chasse à l'homme".
Car c'est bien de cela qu'il s'agit. Une idée monstrueuse née de l'esprit machiavélique d'un homme qui a su lire dans les pensées les plus interdites de ses clients. Il "vend" des séjours de chasse bien particuliers...
En parallèle, une photographe va elle aussi être l'objet d'une traque sans fin...

Une histoire de prédateurs et de proies.
Un cauchemar efficace.
Un roman qui fait froid dans le dos.
Une fois de plus, Karine Giébel fait ce qu'il faut pour faire frémir ses lecteurs au plus profond de leurs tripes.


Un thriller exceptionnel !
Inutile d'en dire plus.


2 commentaires:

  1. je viens d'emprunter Les morsures de l'ombre à ma maman (du même auteur). J'ai hâte de le lire, elle a adoré!

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'est pas mon préféré de Giebel, loin s'en faut.

    RépondreSupprimer