jeudi 22 mars 2012

Casanova et la femme sans visage d'Olivier Barde-Cabuçon


Après avoir sauvé Louis XV de la mort lors de l’attentat de Damiens, et malgré son peu de goût pour la monarchie, le jeune Volnay obtient du roi la charge de “commissaire aux morts étranges” dans la police parisienne.
Aidé d’un moine aussi savant qu’hérétique et d’une pie qui parle, Volnay apparaît comme le précurseur de la police scientifique, appelé à élucider les meurtres les plus horribles ou les plus inexpliqués de son époque. Epris de justice, c’est aussi un homme au passé chargé de mystère, en révolte contre la société et son monarque qu’il hait profondément. Lorsque, en 1759, le cadavre d’une femme sans visage est retrouvé dans Paris, Volnay doit conduire une enquête sur le fil du rasoir avant que le meurtrier ne frappe de nouveau.Surveillé de près par Sartine, le redoutable chef de la police qui voit d’un mauvais œil ce policier hors normes, Volnay, aidé à cette occasion par le libertin Casanova en personne et une jeune aristocrate italienne tournée vers les sciences et le progrès, remonte la piste d’un crime qui pourrait impliquer la Pompadour et Louis XV lui-même. Mais entre des alliés incertains et des adversaires redoutables, à qui le commissaire aux morts étranges peut-il se fier ? Des intrigues de la Cour de Versailles à la mystérieuse maison du Parc-aux-Cerfs, Casanova et la femme sans visage restitue avec une stupéfiante justesse, dans l’atmosphère si particulière de l’époque, les étonnants personnages que sont Louis XV, la marquise de Pompadour, Casanova et la figure énigmatique du comte de Saint-Germain, et inaugure une série policière des plus prometteuses


Mon avis:

Je suis vraiment de plus en plus emballée par l'écriture d'Olivier Barde-Cabuçon !
Voila un roman, une enquête qui sont très réussis. Merci aux éditions Actes Sud de m'avoir permis de faire cette agréable lecture (et merci également à "GdB", il se reconnaîtra !)

Paris au 18e est le théâtre d'un assassinat sanglant. le chevalier de Volnay, personnage mystérieux et secret est chargé de l'enquête car il a pour mission de résoudre les "morts étranges" de la capitale... Il s'agit ici d'une jeune femme au visage arraché, sur laquelle il subtilise une lettre dont le sceau est celui du roi...

L'existence de cette missive ne demeure pas secrète longtemps et nombreux sont celles et ceux qui souhaitent s'en emparer. Cela sera le "fil rouge" de l'histoire en parallèle à la résolution du meurtre...

Volnay, personnage sombre et tourmenté, tiraillé entre le mépris que lui inspire le monarque et sa rigueur à le servir,  va faire de nombreuses rencontres durant cette enquête:
- Giacomo Casanova, "chevalier de Seingalt", personnage haut en couleur et à la langue bien pendue ! . Ses multiples escroqueries et son mode de vie fantasques sont mis en avant, agrémentés de la narration toute en finesse de ses multiples aventures libertines !
- La belle Chiara, qui va faire chavirer le coeur de nos messieurs, belle et savante jeune femme. Elle est la touche de douceur au milieu de tous ces mâles qui ne la laissent pas indifférente non plus... 
- J'ajouterai une "mention spéciale" au moine hérétique, fidèle assistant de Volnay, malin, érudit et guerrier accompli, personnage surprenant du début à la fin du roman ! C'est mon préféré ! Il prend de l'importance au fil des pages. Son passé est mystérieux et il cache sa véritable identité... 

C'est donc avec ces 4 là que nous sommes plongés dans un Paris brillamment dépeint par l'auteur. On ressent son attachement à l'histoire et on apprécie son souci du détail au fil de nombreuses et riches descriptions.
Nous suivons donc nos enquêteurs qui sont reçus par les "grands" de cette époque: le roi Louis XV en personne ainsi que "la Pompadour" ! Rien que ça ! 
Il y a également un brillant personnage, le comte de Saint-Germain, dont les recherches sur la pierre philosophale sur fond d'éternité (et d'un soupçon de mythomanie) intriguent et impressionnent la bourgeoisie et la cour...
Que de beau monde dans cette recherche de la vérité qui devient de plus en plus compliquée et dangereuse...

Les rebondissements sont nombreux et, une fois de plus, je me suis faite balader comme une bleue ! Je n'ai rien vu venir ! (cf. Le détective de Freud d'Olivier Barde-Cabuçon, chroniqué il y a peu)
Les révélations sont étonnantes, les personnages plein de facettes et l'enquête accélère à mesure que le danger se fait plus pesant sur Volnay. Ce dernier fini par ne plus savoir à qui se fier tant les espions se pressent autour de lui. 

Nous avons donc là un polar "historique", très documenté. Une belle écriture, en phase avec l'époque décrite. Du suspens à souhait. De l'alchimie aussi. De l'amour. Des désillusions... Mais surtout, des secrets..! Tout cela est savamment mis en scène et laisse présager pour l'avenir, avec la suite de cet opus, de belles heures de lecture en perspective !


8 commentaires:

  1. En voilà une qui a tout compris !
    Affectueusement.

    Gdb

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci l'ami,
      j'ai hâte d'avoir la suite !

      Supprimer
  2. Comme toi Wal, je trouve que l'auteur s'améliore à chaque roman.
    Et j'ai hâte de lire les prochaines aventures de Volnay !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, et avec Actes Sud, le voici en bonne voie vers le succès !

      Il ne nous reste plus qu'à patienter.......!

      Supprimer
  3. Je note la "mention spéciale" au moine hérétique !
    Je suis en retard côté lecture de cet auteur mais j'avoue celui-ci me tente plus que Le détective de Freud qui m'attends pourtant sagement dans ma PAL.
    Bisous et bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont très différents par le thème mais les rebondissements sont légions dans l'un comme dans l'autre...
      et les personnages si attachants !

      Un futur achat pour les QdP peut-être ? ;)

      Supprimer
    2. Sortie de la suite de Casanova et la femme sans visage (Grand Prix Sang d'Encre 2012) en mars sous le titre de Messe noire.

      Bises à toutes.

      GdB

      Supprimer
  4. Mais je n'avais point vu ton intervention mon ami ;)
    Merci de cette précision !
    J'attends impatiemment l'événement ainsi que les Quais du Polar où j'espère te voir ;)
    Bye

    RépondreSupprimer